mercredi 7 septembre 2016

Day 18 - Las Vegas



Rien de meilleur que deux nuits à Sedona pour se remettre d'aplomb après ces grandes traversées des parcs de l'Ouest américain. Avant le départ, les images de notre séjour dans cette ville très tournée sur l'art et la nature nous reviennent à l'esprit.


Le départ se fait tôt le matin étant donné qu'on nous annonce des orages. Les vents sont heureusement avec nous et très rapidement nous retrouvons le soleil ;-)


La route pour Las Vegas n'est pas très longue. Nous traversons quand même de magnifiques contrées lorsque notre attention est attirée par d'étranges phénomènes. De loin, on pourrait croire à des ovnis. De plus près, il semble que ce soit des puits de pétrole qui brûlent hors sol. Ce serait intéressant de savoir exactement de quoi il s'agit.


Et voilà que nous avons déjà la ville en vue. Comme un oasis au milieu du désert, elle apparaît comme une grande pieuvre avec ses nombreux membres que constituent les différents quartiers qui l'entourent. L'approche reste problématique car nous essayons d'éviter les espaces aériens en restant à basse altitude. Nos collègues de la radio apprécient :-)


Même si l'atterrissage se fait sans problème, le pilote se fait ensuite quelques sueurs froides. En essayant de freiner pour partir sur le taxiway, impossible de tourner. Le frein de droite ne répond plus. Finalement, un tournée sur piste nous permet de revenir sur le taxiway de droite mais en faisant un 360 par la gauche. Très rapidement avertie par notre pilote, la tour de contrôle ordonne une remise de gaz à l'avion qui nous suit. Heureusement, les mécaniciens du coin nous indiquent qu'il s'agit seulement du tuyau des freins droits qui frottait. Une petite réparation et l'avion est à nouveau prêt à voler :-) Après avoir fait appel à Uber, nous voilà donc à Vegas devant notre hôtel.


ON PEUT VRAIMENT DIRE QUE CETTE FOIS LA BIERE EST BIEN MERITEE POUR LE PILOTE...


qui se remet de ses émotions en parcourant le Strip de haut en bas....


et finit dans la piscine de l'hôtel...


puis la chambre en passant par l'ascenseur avec le sourire s'il vous plaît...


Fondée en 1855 par les Mormons, encore eux, Sin City (la ville du péché) est devenue une bourgade agricole puis, grâce à ses lois libérales permettant l'installation de casinos, la deuxième ville hôtelière du monde après .... Londres ;-) Juste pour dire, la ville a accueilli en 2004 quelques 37 millions de visiteurs. 


Il faut bien dire que tout est fait pour que les gens puissent se divertir. Après avoir accueilli les gangsters et autres bandits de grand chemin, Sin City s'est diversifiée. Il y en a pour tout le monde. Les filles peuvent en particulier trouver le mec de leur vie : visez le panneau les filles ;-)


se faire inviter pour la représentation du Cirque du Soleil sur la musique des Beatles... histoire de fricoter un peu ;-)


"dormir" dans l'un des très nombreux hôtels de luxe de la place et se rendre le lendemain, en limousine, direct à l'église pour se faire passer la bague au doigt...


 et finir, avec la carte de crédit de Monsieur, dans les multiples magasins de luxe essaimés sur les quelques 6,7 km du Las Vegas Boulevard.                 


Heureusement que Monsieur peut se refaire avec les casinos du coin ;-)


Trève de plaisanterie. Nous devons penser à notre prochain vol. Comme ils annoncent des orages vers midi sur le Grand Canyon, il nous faudra se lever tôt ce qui sous-entend aller au lit tout aussi tôt. A demain pour de nouvelles aventures.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire