mardi 6 septembre 2016

Day 15 part 2 - National Parks, Lake Powell & Sedona


Bonjour à toutes et à tous !

Nous voilà de retour après ce long week-end américain ! De vendredi à mardi, les Américains ont en effet fêté le Labour Day, soit la fête du travail. Notre fameux 1er mai quoi. Ici, ils ont deux jours de fériés, vendredi passé et le lundi suivant. Inutile de vous dire que les lieux que nous avons visités étaient bondés...

Pour nos retrouvailles, nous nous retrouvons au départ de l'aérodrome de Canyonland avec le survol des parcs de Arches et Lake Powell. Pour les amoureux des paysages, il s'agit là certainement de la plus belle partie de notre périple ;-)

Nous vous laissons juger par vous mêmes.


Vous l'aurez remarqué, le décollage est tout aussi chaud que l'atterrissage ! Surtout que l'aérodrome se trouve à près de 1'400 mètre d'altitude. Quand même ;-)

La vue du ciel est alors de toute beauté. Ces blocs de pierres blanchies par le soleil qui sont posés sur le sol comme de simples pièces de Lego. Somptueux. Ailleurs, la forme de certains rochers, creusés par l'eau et le vent prend l'apparence des fameuses forteresses de Vauban. De longs corridors guident ensuite notre Cessna vers le Sud.


Et c'est alors qu'apparaissent les premières arches !



Suspendues au ciel, elles ont en fait été formées par l'érosion, les couches inférieures étant plus friables que la roche constituant l'arche elle-même.

 
Posées là sur le sol rouge, elles semblent défier le temps. Ouvertes sur l'horizon, certaines ont des noms évocateurs comme North et South Windows. De véritables fenêtres de l'histoire. 


De même, le Balanced Rock trône fièrement sur son pied et semble vouloir retenir le voyageur de trop s'approcher.


Et puis la terre s'ouvre pour faire apparaître de nouvelles formes rouge vif. De véritables tours qui ressemblent à nos paquebots modernes. Partout de multiples dessins sur le sol attirent notre attention.


Nous suivons ensuite les méandres du fleuve Colorado pour rejoindre Lake Powell. Bien que long de 300 km, ce lac ne représente que 13 % du parc de Glen Canyon.


Suite à une erreur, le lac a été trop rempli ce qui a laissé des traces blanches sur les parois rocheuses. Les habitants du coin appellent ces traces "la marque de la baignoire" ; -)


La couleur du lac d'un bleu si intense s'explique par sa profondeur qui peut atteindre jusqu'à 170 mètres !


Alors que je suis sur le siège arrière pour pouvoir prendre des photos des 2 côtés, Grégory me siffle et me pointe quelque chose du doigt. J'aperçois le Rainbow Bridge National Monument qui se cache au fond d'un profond canyon. Tout simplement dithyrambique :-)))


L'arrivée à l'aérodrome de Page nous permet de découvrir une de ces plus belles splendeurs. Le fameux Horseshoe Bend qui déroule ses attraits sous nos yeux ébahis avec sa forme de fer à cheval des plus réussie.


La photo habituelle des pilotes et c'est reparti pour la dernière partie de la journée.


De nouveaux paysages, volcaniques cette fois, nous attendent alors que nous arrivons au soleil couchant et avec l'arc en ciel (svp !!!!) sur l'aérodrome si particulier de Sedona, très jolie ville où nous passons deux jours de repos, avec la bière, bien méritée. 


1 commentaire:

  1. superbe ce horseshoe bend. Bonne continuation et félicitations aussi pour les explications sobres et claires sur les sites parcourus.

    RépondreSupprimer