mercredi 31 août 2016

Day 14 - Red Canyon & Bryce Canyon

Nous voilà de retour ;-)

La pause de Salt Lake City a été bien appréciée, un peu moins par notre jeune pilote qui a dû sortir son passeport à chaque bière. L'Utah, et plus particulièrement sa capitale, est particulièrement chatouilleux sur la consommation d'alcool et n'accepte pas la carte d'identité d'autant moins que la date qui y figure, lue à l'envers, donne le mois de novembre comme date de naissance...

Le départ se fait dans les formes même si nous devons attendre que la piste se libère suite à la panne de l'avion qui nous précède.



Nous survolons les différents quartier du Sud de la ville, tous avec leur Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours, que déjà nous apercevons les magnifiques montagnes teintées de couleurs chatoyantes.


Dans la foulée, nous survolons un étrange animal appelé C-130 de l'armée américaine. Etonnant, à l'altitude à laquelle vole ce grand oiseau. Heureusement que nous avions demandé un Flight Following faute de quoi on aurait bien pu le croiser un peu plus près.


Après un arrêt à Richfield pour refueller à moindre coût, nous traversons de magnifiques contrées toujours en direction du Sud.


Ce n'est finalement qu'une mise en bouche. La porte s'ouvre sur le Red Canyon et ses centaines de Hoodoos.


En fait, il s'agit de roches qui se font écarteler par l'eau qui coule entre les interstices et gèle pour ne laisser que ces sortes de pinacles. Couleurs somptueuses !


Le trajet se poursuit. Nous sautons d'un parc à l'autre pour nous en mettre plein les mirettes.


L'aérodrome de Bryce Canyon se trouve sur un haut plateau à 7'590 pieds. Il surplomble le parc qui ressemble à de grands rideaux de pierre sculptés par l'érosion. Quel spectacle !!!!!


Nous sommes impressionnés par la grandeur du site qui s'étend sur plus de cent kilomètres.


Le nom du parc a été légué par un couple de pionniers qui vivaient seuls dans le coin, les époux Mary et Ebenezer Bryce. Se promener sur ces étendues de pierres étirées comme des aurores boréales parsemées de cheminées rouges, blanches et ocres. De toute beauté.

  
Le retour sur Cedar city se fera avec la tête plein de souvenirs après une pause à Kanab, très joli village touristique comme dans les Western.

mardi 30 août 2016

Day 13 - Salt Lake City


Vu le nombre de photos de Yellowstone, nous vous avons abandonnés hier sur le plus bel emplacement du parc pour que vous puissiez profiter un maximum.

Alors, voilà la suite de notre histoire.

En descendant vers le Sud, nous avons croisé le Grand Teton. Comme il se trouvait aussi dans les feux de forêts, nous avons renoncé à monter sur les hauteurs.


Nous avons bien fait. La route nous a en effet réservé une belle surprise. Pour faire une pause, nous avons posé à Rexburg-Madison Co (RXE). Et là, quelle chance ! A peine sortis de notre C-182 que l'on entend le ronflement du P-51 Mustang. Une merveille pour les oreilles et les yeux. Je vous laisse savourer.


Epoustouflant. Je vous dis pas le bruit quand il passe au-dessus de la piste à quelques centaines de km/h et à très très basse altitude ;-) Wouah.... En fait, on a vite compris que l'une des halles de l'aérodrome contient un petit mais superbe musée de Warbirds. Voilà un petit échantillon. N'hésitez pas à y faire une visite sur Internet : Rexburg Legacy Flight Museum. Très sympa et une pensée pour Michou et son Stearman. De même pour l'armée suisse :-)


Le pilote de cet avion que l'on a pu côtoyer s'appelle John Bagley. Il détient le record de vitesse pour un avion à hélice entre LA et Daytona Beach Floride. 5h20 établi en 1985.... Et nous voilà reparti pour de nouvelles aventures.


La route vers le Sud est plutôt longue. Aussi, nous faisons un second arrêt à Burley. Mais là, à part la chaleur, pas âme qui vive.

             
Comme les vents sont assez chatouilleux, le pilote reste concentré pour l'approche vers le lac salé de Salt Lake.


Et là, c'est un véritable feu d'artifice qui s'ouvre à nos mirettes. On vous laisse apprécier le survol sur le lac.


En fait, l'eau est vraiment rouge vif. Selon nos informations, celà viendrait des crevettes qui peuplent le lac et se font manger par les mouettes, qui restent l'emblème de l'Etat de l'Utah... On vous laisse apprécier les couleurs.


Mais c'est déjà l'approche sur Salt Lake City West qui nous occupe. Les espaces aériens sont en effet assez "space" et c'est dans un trou de souris que l'on doit se faufiler.


Au sol, nous pouvons profiter des délices de la capitale des Mormons...


Quelles aventures mes amis. Que la bière soit, et la bière fût ;-)