mercredi 14 septembre 2016

Day 22 + 23 - Los Angeles et retour

Et voilà. Vous lisez là le dernier article relatant notre magnifique aventure dans les airs. Toute bonne chose a une fin ;-)

Après le survol de Los Angeles d'hier, une bonne et grasse matinée nous a fait du bien. La vue de notre hôtel sur le Downtown est aérienne. 


Pour la petite histoire, nous avons reçu une réponse à notre énigme sur la signification de ces énormes brillances sur le sol désertique au Sud de Las Vegas (à revoir au Day 18). Il s'agit en fait de panneaux solaires d'un type particulier. Pour ceux que ça intéresse, rendez-vous sur Internet à l'adresse suivante :

Un grand merci à Vincent pour l'info ;-)

Aujourd'hui, nous visitons Hollywood Bd sans notre C-182... C'est pas mal non plus. Une bonne marche en tout cas ! Ici, le Star système est bien présent...



Par curiosité, nous roulons ensuite sur les pentes de Beverly Hills à la recherche des maisons de stars. 

Comme les vedettes se cachent derrière de hauts murs et portes closes, nous nous rabattons sur la ville de Beverly et ses boutiques de luxe. Pour le shopping, vous serez servis... si vous avez un porte-monnaie bien rempli !


Le départ étant prévu pour le lendemain, nous mettons assez rapidement nos yeux au lit. Après une bonne bière du coin ;-)
Le lendemain, le pilote expert contrôle les réservoirs pour savoir combien de US Gallons nous avons à disposition. Il reste expectatif...

Nous constatons en effet une étrange particularité à l'intérieur de nos réservoirs. En passant la pipette pour calculer le fuel disponible, nous remarquons des plis qui se sont formés. Comme si un tapis recouvrant le fond du réservoir avait été déplacé.

Pour éviter tout risque, nous appelons les mécanos qui nous rassurent. Ce genre d'avion a été construit "long range". Une enveloppe recouvre l'intérieur pour pouvoir y placer plus de fuel.

Nous devons donc les remplir top off et attendre le lendemain pour voir la réaction...

Cela nous permet de trouver un super hôtel au bord de la plage de Santa Monica et de profiter de la baignade dans les vagues du Pacifique et de la bonne bouffe du coin ; -) 


Après la nuit, tout est quasiment rentré dans l'ordre. Lors de nos arrêts dans les chaudes et sèches contrées de l'Outback, l'enveloppe s'était en fait rétrécie avec le peu de fuel restant à l'intérieur. Les plis se sont maintenant réduits. Comme le trajet n'est pas trop long, nous décidons de rentrer par les airs. 

Nous quittons l'aéroport de Santa Monica le coeur léger et survolons notre dernier hôtel de voyage.


Notre vol se passe en toute tranquillité d'abord au dessus de Malibu, de ses plages merveilleuses et des maisons qui les bordent dénotant un vrai art de vivre. 


Comme le brouillard est toujours de la partie sur la côte Pacifique, nous nous déroutons sur les montagnes qui nous rapprochent de notre but final.


Que du bonheur même si le site de l'université de Stanford et les premières maisons de San Carlos nous rappellent que nous devrons nous séparer de notre fidèle compagnon de route qui ne nous a pas fait défaut. Notre cher C-182 Tailnumber N9894E.


Un dernier attéro et les larmes nous coulent des yeux. 


Au sol, le départ d'un Cessna de cette base que nous avons beaucoup côtoyée durant nos check-out nous rappelle que, sur les aérodromes de Californie, il peut y avoir pas mal de Crosswind. Cela nous conforte toutefois à l'idée que nous avons réalisé un bien beau rêve. Awsome

Cela restera un souvenir merveilleux que nous pourrons raconter à nos enfants et petits enfants !
En résumé, nous aurons parcouru environ 12'000 km, volé 55 heures et consommé 3'200 litres de AVGAS 100 LL. Nous avons traversé 10 Etats de l'Ouest américain sur le territoire desquels nous avons pris près de 14'000 photos.
Mais que les bières furent bonnes. Nous ne révèlerons pas leur nombre ;-)

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont suivis durant notre périple.

Vous pouvez découvrir ci-dessous une carte sur laquelle sont dessinés tous nos arrêts ! (Pour un peu plus de détails : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1p46KrYbl304S58hb8z1oGxVLH60&hl=fr&usp=sharing )



mardi 13 septembre 2016

Day 21 - Santa Monica & Venice Beach

Quitter Palm Springs est un crève coeur, d'autant plus que nous y avons été reçu comme des stars. 


Vous aurez en effet certainement remarqué dans notre dernier blog que le commandant prend vite ses aises dans les grosses berlines sièges en cuir ;-). Nous n'avons par contre quand même pas osé apposer notre griffe sur le mur d'entrée du FBO d'ailleurs très cosi (cf. aussi le dernier blog). 


Revers de la médaille ? Tout se paie... et cher ! Alors qu'habituellement nous ne versons aucune taxe ou très modique (du genre 5 $), ici l'arrêt et la nuit à l'aéroport nous coûte 75  $ :-(



Au take off, le pilote retrouve ses sensations et sa concentration. Comme un avion de ligne vient de décoller, on nous demande de rester à gauche de la Freeway.


 Les nombreuses éoliennes ne seront pas la cause des turbulences...


Ni le vol de ces magnifiques oiseaux blancs à longs et fins becs avec le bout des ailes noire. Une petite pensée à nos amis ornitho qui les auront à coup sûr reconnus ;-)


Dites-moi si je me trompe les gars du Commerce : des grues ?



Le contrôleur aérien s'inquiète tout de même de notre route. Comme la destination est Santa Monica et qu'il nous faut traverser toute la ville de Los Angeles, qui fait quand même plus de 120 km sur sa longueur, Grégory a préparé un trajet qui évite quasiment tous les espaces contrôlés. Inutile de vous dire que l'on se faufile par des trous de souris. Mickey passe par là ; -) De même que les riches habitations des stars de Hollywood.


Comme nous volons à basse altitude, nous avons la chance de pouvoir photographier le Griffith Observatoire, Hollywood et son célèbre Boulevard (pour les connaisseurs, vous aurez certainement remarqué le fameux Grauman's Chinese Theatre, la riche cité de Beverly ainsi que les grattes ciels du Dowtown (de loin) avant de rejoindre notre destination en frôlant les folles autoroutes de LA.


La Cité des anges, communément appelée par les Amérindiens le Village de Notre Dame la Reine des Anges du fleuve de Porciuncula, est une véritable mégapole qui étend ses tentacules sur une superficie de 129 ha sur laquelle vivent plus de 18 millions d'habitants. 


Étant donné que nous avons croisé plusieurs avions, nous sommes très contents d'avoir demandé un Following et de poser sains et saufs sur le mythique aérodrome de Santa Monica, là où passent toutes les stars du showbiz... Le FBO est encore plus classe que celui de Palm Springs mais moins cher (malheureusement, nous n'avons pas de photo. Pour vous en rendre compte, il vous suffira de taper sur Internet "Atlantic Santa Monica photo"...). 


Comme le brouillard s'est dissipé, nous profitons de nous mêler à la foule qui se dandine sur la croisette américaine. C'est encore le Labor Day ici...


Les plages de Santa Monica et Venice Beach sont réellement accueillantes.


Une petite pensée pour Manon. L'objet en question reviendra en Suisse. En version miniature ;-)


America is great. N'est-ce pas les filles. Cette fois y en a pour tout le monde :-) 


Le coucher de soleil reste notre compagnon de route. Quels moments inoubliables...


Et la bière coule de plus belle :-)